Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Vanne EGR défectueuse: symptômes courants et procédure de test

Les oxydes d’azote (NOx) du tuyau d’échappement d’une voiture peuvent contribuer à la formation d’une pollution photochimique par le smog. Tous les véhicules modernes à essence (et la plupart des applications diesel) combattent le problème en limitant les émissions de NOx grâce à un système de recirculation des gaz d'échappement (EGR). La vanne EGR est le cœur du système EGR.

Comme toute autre pièce automobile, la vanne EGR peut éventuellement échouer. Lorsque cela se produit, vous remarquerez probablement que votre véhicule présente un ou plusieurs symptômes indésirables.

Vanne EGR défectueuse


Qu'est-ce qu'une vanne EGR?

Comme il a été mentionné, le système EGR réduit la quantité d’émissions de NOx quittant le tuyau d’échappement du véhicule. Pour ce faire, le système recircule les gaz d'échappement usés dans le moteur pour abaisser les températures de combustion. En remplaçant une partie du mélange air-carburant normal du moteur par des gaz d'échappement inertes, la température de combustion est réduite, ce qui limite également la formation de NOx.

Symptômes d'une vanne EGR défectueuse ou encrassée

Tous les véhicules à essence modernes (et la plupart des applications diesel) limitent les émissions de NOx avec un système EGR.

Mais les gaz d'échappement ne peuvent être introduits dans le moteur que sous certaines conditions. Si l'EGR a lieu au mauvais moment, le véhicule souffrira de problèmes de performance du moteur. Pour cette raison, le système EGR contient une vanne EGR pour réguler le débit des gaz d'échappement.

En règle générale, l'emplacement de la soupape EGR est sur le collecteur d'admission du moteur. Un tube relie la valve au collecteur d'échappement. Lorsque les conditions sont correctes, la soupape EGR s'ouvre, permettant aux gaz d'échappement d'entrer dans le moteur, où ils sont brûlés dans le cadre du processus de combustion normal.

De nombreuses conceptions de systèmes EGR sont actuellement utilisées. Dans certains véhicules plus anciens, la soupape EGR est actionnée directement par le vide du moteur et la contre-pression d'échappement. Cependant, la plupart des véhicules modernes utilisent un ou plusieurs solénoïdes à commande électronique. Les solénoïdes peuvent contrôler l'alimentation en vide de la vanne EGR ou actionner la vanne directement.

Un ordinateur, souvent appelé module de commande du groupe motopropulseur (PCM), fait fonctionner les solénoïdes en fonction de l'entrée de divers capteurs.


Symptômes d'une vanne EGR défectueuse

Lorsque la vanne EGR tombe en panne, cela peut provoquer plusieurs symptômes visibles. Voici les plus courants:


Témoin lumineux du moteur de contrôle

Le PCM surveille les performances du système EGR. Si le module détecte un problème, il allumera le voyant de vérification du moteur et stockera un code d'anomalie de diagnostic (DTC) correspondant dans sa mémoire.


Problèmes de performances du moteur

Lorsque la soupape EGR est en panne, elle peut causer divers problèmes de performance du moteur, y compris un ralenti irrégulier, un calage, une poussée et une hésitation.


Coup d'étincelle (Détonation)

Une vanne EGR bloquée en position fermée peut entraîner des températures de combustion anormalement élevées, entraînant un cliquetis (également appelé détonation). Si rien n'est fait, ce coup d'étincelle peut causer des dommages coûteux au moteur.


Démarrage difficile

Bien que quelque peu rare, si la vanne EGR est coincée grande ouverte, cela peut rendre le véhicule difficile à démarrer.


Augmentation des émissions d'échappement

Lorsque la vanne EGR tombe en panne, cela peut provoquer une augmentation des oxydes d'azote (NOx), des hydrocarbures (HC) ou les deux. Si vous vivez dans un endroit qui nécessite des tests d'émissions, une augmentation de ces polluants entraînera l'échec de votre voiture au test.

Les voitures construites après 1996 avec OBD II définiront généralement un code en cas de problème avec le système EGR, tout comme certaines voitures plus anciennes avec OBD I.


Comment tester la vanne EGR

Plusieurs problèmes différents peuvent imiter une mauvaise vanne EGR. Pour vous assurer que la valve est à blâmer, vous voudrez effectuer un diagnostic approfondi du véhicule en procédant comme suit:


Étape 1. Vérifiez les codes de problème de diagnostic (DTC)

La première chose à faire est de rechercher les codes d'anomalie susceptibles de limiter le processus de dépannage. Les voitures construites après 1996 avec le diagnostic embarqué (OBD) II définiront généralement un code en cas de problème avec le système EGR, tout comme certaines voitures plus anciennes avec OBD I.

Vous pouvez vérifier les codes d'anomalie de diagnostic à l'aide d'un outil d'analyse ou d'un lecteur de code. Ces jours-ci, vous pouvez même obtenir un lecteur de code OBD II bon marché pour votre smartphone.

Il est important de souligner que les codes d'anomalie ne vous indiquent pas le problème exact de la voiture. Les codes servent simplement de point de départ pour d'autres diagnostics.


Étape 2. Effectuez une inspection visuelle

Ensuite, vous souhaiterez effectuer une inspection visuelle. Recherchez des problèmes, tels que des fils cassés et des tuyaux de vide endommagés dans le système de commande de la vanne EGR.

Réparez tous les problèmes détectés lors de l'inspection visuelle, effacez les DTC et voyez si le problème revient.


Étape 3. Testez la vanne EGR

Comme il existe aujourd'hui de nombreuses conceptions de systèmes EGR différentes, il n'y a pas de méthode de test unique pour la vanne EGR. Pour dépanner correctement le système EGR de votre véhicule, vous voudrez consulter les informations appropriées dans un manuel de réparation ou une base de données de réparation.

Attendez-vous à payer entre 350 € et 1000 € pour qu'un professionnel remplace la vanne EGR pour vous.


Combien coûte une vanne EGR?

Attendez-vous à payer entre 350 € et 1000 € pour qu'un professionnel remplace la vanne EGR pour vous. Si vous faites le travail vous-même, attendez-vous à payer entre 20 € et 800 € pour la pièce. Le prix exact de la réparation dépendra de plusieurs facteurs, tels que l'année, la marque et le modèle de votre véhicule.

Partager le savoir-faire TECHOEIL pour tous, c'est ce que nous faisons ici sur notre le blog. La catégorie Réparation automobile est l'endroit où trouver les informations dont vous avez besoin pour vous renseigner sur votre véhicule. Que vous soyez un bricoleur débutant, un mécanicien chevronné, il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre. Nous vous expliquerons comment fonctionne votre voiture, pourquoi l'entretien est important, de quels outils vous avez besoin et comment rester en sécurité. Nous avons des conseils pour l'entretien des freins, le fonctionnement de votre filtre à huile, la vérification de votre système de refroidissement, le choix du bon liquide de frein et même la gestion des dégâts d'eau après une inondation. Nos guides vous aideront à prendre les bonnes décisions pour votre situation, à préparer votre prochaine réparation et à choisir les bons outils pour le travail.